28/09/2013

Une halte bienvenue à Fitou

DSC_0163 (Copier).JPG

Jacques Maison et ses amis

Dernièrement, notre commune a vu le passage d’un homme peu ordinaire: «Don Jacques Masson».

Le Sieur «Don Jacques Masson» est un humaniste âgé de 75 ans qui a un jour décidé de parcourir à vélo les routes de l’Europe. Une sorte de pèlerinage au cours duquel l’homme désire expérimenter l’accueil et l’entraide de ses semblables. Un surprenant parcours à une époque où chacun a plutôt tendance à se méfier de «l’étranger», l’étranger étant celui qu’on ne connaît pas. Oui, l’inconnu fait souvent peur. Mais pas pour Jacques qui, équipé d’un vélo à assistance électrique (rappelons que l’homme est âgé de 75 ans), s’en est allé de bon matin sur les chemins...

Don Jacques Masson est un habitué des routes car dans sa jeunesse il a été «compagnon» chez les maîtres charpentier. Il a donc quelques connaissances éparpillées dans le pays. Et deux d’entr’elles, Jean Michel Fleury et Corine Rucar, habitant Port-Fitou, Jacques a fait une halte dans notre beau village afin de prendre quelques jours d’un repos bien mérité. 

Parti d’Albertville notre pélerin a déjà sillonné vingt-deux pays de l’Europe, avec quelques faits marquants telle la remise au Président du parlement Européen d’une maquette du drapeau de l’Europe. Cette maquette, résultat de la conception du drapeau européen tel que Jacques le voit, est en fait une spirale dont le logo est: « Union dans la Diversité ».

DSC_0160 (Copier).JPG

 

Bien sûr dans un tel périple de 12500 kilomètres, il y a des incidents. Par exemple, le vol de son vélo et de tout son équipement en Suède. Mais c’est toujours alors, le moyen d’expérimenter la charité de son prochain, et des finlandais lui ont sans aucune hésitation, prêté un vélo afin qu’il puisse retourner en France. Jacques a pu racheter son équipement au grand complet, pas découragé pour autant. L’Italie lui a aussi laissé un excellent souvenir avec l’ accueil si chaleureux de nos voisins italiens.

Ce courageux voyageur a maintenant pris la direction de l’Espagne où il compte aller jusqu’à Madrid. Ensuite, ce sera la direction de Saint Jacques de Compostelle, où comme se le doit tout pèlerin qui se prénomme Jacques, il ira rendre grâce pour toute cette richesse dont son cœur s’est rempli pendant cette épopée qui tout compte fait, était bel et bien, un pèlerinage...

Les commentaires sont fermés.