11/07/2016

Fête du 14 juillet

Alexis Armangau le Maire et la municipalité vous invitent la cérémonie du 14 juillet. 

- 11h15 Rassemblement devant la Mairie.
- 11h30 Départ du Cortège puis dépôt de Gerbe au Monument aux Morts Place des Combattants et de la paix.
- 12h00 Apéritif offert par la Municipalité dans la cour de l’école.
Toute la population fitounaise est invitée à se regrouper afin de célébrer cette fête dans la solidarité et le partage.
20h00 bal avec « Jazz Groove Messenger » dans la cour de l’école organisé par le Comité des Fêtes
Une buvette sera ouverte.

18/05/2015

Cérémonie du 8 mai

 

DSC_0449 (Copier).JPG

En ces temps difficiles où sévissent guerres et actes de barbarie dans les ⅔ de la planète, il est plus que jamais essentiel de fêter l’armistice qui a mis fin à la seconde guerre mondiale.

DSC_0457 (Copier).JPG

Beaucoup de villageois s’étaient déplacé en cette occasion.  Monsieur le maire Alexis Armangau, le conseil municipal et quelques personnalités ainsi que les sapeurs pompiers de Leucate ont tous défilé depuis la mairie jusqu’au monument aux morts afin d’y déposer une gerbe.

DSC_0460 (Copier).JPG

 Les écoliers toujours présents lors de cette cérémonie ont lu un poème : « Je trahirai demain » de Marianne Cohn. Michel Vincent président des anciens combattants a ensuite dit quelques mots puis laissé la parole à Séverine Di Bello  adjointe au maire qui a lu la lettre du secrétaire d’état chargé des Anciens combattants: Jean Marc Todeschini . Le Maire a terminé cette belle cérémonie par une émouvante allocution.

DSC_0469 (Copier).JPG

Pour fêter ce 70ème anniversaire, la mairie  avait organisé un lâcher de ballons, bleus, blancs et rouges, avec la participation des enfants du village. 

Le verre du souvenir a enfin réuni tout le monde dans la salle polyvalente.               

07/11/2013

La fête de Toussaint

DSC_0123 (Copier).JPG

Des tombes bien fleuries

En ce jour ensoleillé de la fête de tous les Saints, le cimetière s’est paré de ses plus beaux atours. Bien que les chrysanthèmes soient aujourd’hui concurrencés par des compositions florales de cyclamens, pensées ou petits arbustes fleuris, ils restent les rois de cette fête. Fleurs de l’automne par excellence, ils laissent échapper là où on les pose, toute leur palette de couleurs jaunes, ocres ou rubicondes qui nous font regarder vers le ciel. 

En célébrant la fête de la Toussaint, on honore tous ceux qui peuplent les « cieux ». Les Saints bien sûr, mais aussi ceux qui nous précédant dans la mort, ont rejoint cet endroit mystérieux dans lequel les croyants mettent leur espoir. Lieu de bonheur et de repos. La jeune Thérèse de Lisieux, petite fleur de Dieu, disait que nos défunts se souvenant qu’étant comme nous fragiles et mortels et ayant eux aussi commis les mêmes fautes, ne cessent de nous protéger et de prier pour nous. Et nous aussi, en ce jour de Toussaint, nous prions pour eux, par une pensée d’amour, un souvenir qui continue à les faire vivre dans notre cœur ou une fleur déposée sur leur tombe. Et la beauté du cimetière adoucissant la peine causée par le départ de nos êtres chers, espérons que longtemps encore, cette belle tradition perdurera...

PHOTO .

07/12/2012

Journée d’hommage

DSC_0391 (Copier).JPG

Le 2 décembre s'est déroulée la journée d’hommage aux victimes civiles et militaires des conflits du Maroc, de Tunisie et de la guerre d’Algérie.

La présence de représentants de l’Elément de l’Air Rattaché de Narbonne a donné à cette cérémonie toute son importance.

DSC_0393 (Copier).JPG

Il est à rappeler que les services rendus par l’aviation (protection, opérations héliportées et sanitaires)ont été grands. Le  50 ème anniversaire de la fin de la guerre d’Algérie a été associé à cette journée de commémoration. 

2.400.000 appelés et militaires de carrière ont passé une partie de leur jeunesse en Algérie. 27000 d'entre eux ne sont jamais revenus, ont été blessés ou  profondément traumatisés. D'autres encore, ont été victimes d’une politique d’abandon de la part de la France, ce sont les 50000 Harkis, Moghaznis, Supplétifs et civils. De plus, 3056 personnes, en majorité européennes, ont été enlevées dont 2000 ont été officiellement portées disparues.

DSC_0376 (Copier).JPG

Jean Claude Conte, Jean Louis Fabre, Jean Le Biavant, Jacques Prats, Charley Sabatier et Michel Vincent, tous des anciens d’Algérie, ont reçu la médaille commémorative des « Opérations de Sécurité et de Maintien de l’Ordre avec l’agrafe Algérie », terminologie officielle de ce qui est devenu le 10 juin 1999  « La Guerre d’Algérie ».


 

Une médaille qui arrive bien tard puisque 50 années se sont déroulées, mais l'important est sûrement la volonté « de ne rien oublier ».

Tout le monde s’est ensuite retrouvé dans la salle du conseil de la mairie, pour partager le pot de l’amitié. 

09/11/2012

Un cimetière fleuri pour la Toussaint

DSC_0376 (Copier).JPG

Des tombes bien fleuries

Le cimetière, tous les ans à la même époque, se transforme sous nos regards toujours étonnés, parce que chacun, grand ou petit, prend le temps et la peine de nettoyer les tombes de ses défunts pour y déposer des fleurs de toutes les couleurs, une beauté pour les yeux, un réconfort pour le cœur. Il est tellement important de conserver au fond de nous la mémoire de ceux qu'on a chéri. A travers des rituels, fleurs ou prières, la famille et les amis peuvent encore offrir à ceux qui les ont quitté, un geste, une pensée...

Et le cimetière de Fitou n'a pas failli à cette belle tradition d'être empli de la lumière des fleurs.

DSC_0379 (Copier).JPG

 

22/07/2012

Festivités du 14 juillet

DSC_1227 (Copier).JPG

« 4éme Avenue lors du concert

Il est des temps où l’air « sent bon la fête». Les petits drapeaux bleus et blancs claquent au vent. Et on entend au loin les flonflons...

Et oui nous sommes déjà à la mi-juillet. Mon dieu que le temps passe vite chantait Serge Reggiani. Alors en cette soirée du 13 Juillet, ils étaient venus nombreux, fitounais ou vacanciers, danser au son de la musique de «l’orchestre 4ème Avenue». C’est dans la cour de l’école que l’association ‘Fêtes et Cérémonies de la mairie’ avait organisé les réjouissances, sous l’œil vigilant de Madame Lydie Tarradas adjointe au Maire.

DSC_1231 (Copier).JPG

Pendant le défilé

Après la danse vient le temps de mémoire, avec le traditionnel défilé du 14 Juillet. En compagnie de Monsieur le Maire Patrick Tarrius, du conseil municipal et des porte-drapeaux, l’harmonie ‘Le Réveil Sigeanais‘ a parcouru les rues du village. Suivaient aussi les sapeurs-pompiers de Leucate avec le Major Soubeille, ainsi qu’un public venu nombreux. 

DSC_1233 (Copier).JPG

Pendant le défilé

DSC_1237 (Copier).JPG

Les Anciens Combattants ne sont jamais oubliés et c’est Michel Vincent, président des anciens combattants et Monsieur le Maire, qui ont déposé la gerbe au monument aux morts. Après un discours concis prononcé par Monsieur le Maire, sur les valeurs de la République et de la démocratie, tout le monde s’est retrouvé autour du verre de l’amitié donné dans la cour de l’école. Ouvriers municipaux, conseils municipal et bénévoles ont également été chaleureusement remerciés pour leur engagement si important lors des fêtes et manifestations diverses. C’est grâce à eux que tous pourront ‘rire chanter et danser’ lors des fêtes de juillet et  d’Août dans ce beau village de Fitou.

DSC_1242.JPG

Pendant la cérémonie au monument aux morts

DSC_1254 (Copier).JPG

Pendant l'aubade de  l’harmonie ‘Le Réveil Sigeanais‘ 

13/05/2012

Cérémonie du 8 mai

DSC_0061 (Copier).JPG

Au carré militaire.

C’est par le dépôt de la gerbe de fleurs au carré militaire qu’a débuté en ce 8 mai 2012, la traditionnelle cérémonie de célébration de l’armistice de la Seconde Guerre mondiale. Après être retourné à la mairie, le défilé s’est ensuite dirigé vers le monument aux morts.

DSC_0065 (Copier).JPG

Le défilé vers le monument aux morts.

Un petit rappel de l’histoire est souvent nécessaire car si tous nous connaissons cette date et sa signification, pour ce qui est du déroulement exact de l’évènement, où, quand, comment, entre qui et qui... il y a quelquefois un peu de flou. Et puis, pourquoi cette fête n’est-elle pas célébrée à la même date dans tous les pays? 

Michel Vincent, président des anciens combattants, a pris la parole pour nous faire une petite mise au point.

« C’est le 7 mai que nous devrions célébrer cet anniversaire, puisque c’est bien ce jour-là à 2h44 qu’a été signé l’acte de capitulation totale de l’armée allemande. Mais Staline furieux, a exigé que cet acte soit de nouveau signé à Berlin, et à l’heure de l’Europe Centrale. Cette cérémonie a commencé à 23h01 le 8 mai et l’acte de reddition est donc daté du 9 mai 1945. C’est pourquoi, selon les pays, les cérémonies se déroulent le 7, le 8 ou le 9 mai.»

 En ce 8 mai 2012, quelles que soient les idées philosophiques, politiques ou religieuses tous, du simple citoyen aux présidents élu et sortant, étaient  réunis devant le drapeau tricolore et devant le monument aux morts, pour rendre un hommage fort à tous ceux qui ont refusé l’inacceptable parfois au prix de leur vie. 

Alexis Armangau a ensuite lu la lettre du secrétaire d’Etat.

DSC_0081 (Copier).JPG

Les élèves de CM2 lisent « Liberté » de Paul Eluard.

Nos écoliers se sont aussi impliqués en lisant le très beau texte de Paul Eluard : Liberté.

C’est sur le chant des partisans et le chant des Africains que s’est terminée cette émouvante cérémonie.

Le maire, Patrick Tarius, a également remercié la gendarmerie de Port Leucate, les sapeurs-pompiers de Leucate, le receveur des postes, les enfants de l’école et leur enseignante, les membres du conseil municipal  ainsi que toute la population, et les a invités à se rendre à la salle polyvalente pour «le verre du souvenir».

DSC_0074 (Copier).JPG

 

 

DSC_0079 (Copier).JPG