10/11/2014

Assemblée Générale de l'association « NO PASARAN »

TGV.jpg

L’association « NO PASARAN » invite ses membres de Caves, La Palme et Fitou à l’assemblée générale qui se déroulera le jeudi 13 novembre 2014 à 18h00 dans la salle du VHV (ancien crédit agricole) rue du Pla.

18:01 Publié dans associations, LGV | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : lgv, no passaram, fitou |  Facebook | | |  Imprimer | |

10/07/2013

Réunion du bureau de l’ALGVMM

DSC_0295 (Copier).JPG

Les membres du bureau lors de la réunion

Mercredi 3 juillet 2013 le bureau de l’ALGVMM s’est réunit pour faire le point après la publication du rapport de la commission mobilité 21.

De l’avis unanime du bureau la décision de classer en priorité 2, c’est à dire à l’horizon 2030 la Ligne Nouvelle Montpellier Perpignan pose un véritable problème de continuité du réseau ferroviaire à Grande Vitesse (pour 155kms) entre le Sud et le Nord de l’Europe, et obère fortement un moyen de développement d’une région fortement marquée par le chômage.

Elle pointe l’absence récurrente dans notre pays d’ambition pour le développement du fret ferroviaire en ne prévoyant pas la mise en fonction de lignes dédiées au fret à grande vitesse malgré les besoins vitaux, principalement dans notre Région qui sont visibles avec la ‘’noria’’ de Poids Lourds qui empruntent l’A9 et maintenant les RD 6009 ET 900. Mais aussi l’aberration de l’augmentation du fret sur la ligne actuelle qui scinde des villages en deux comme  SALSES ou qui va bloquer toute circulation avec des passages à niveau qui seront de plus en plus souvent fermés.

Cette absence d’ambition pour le fret ferroviaire va rapidement venir en contradiction avec l’ambition affichée de rapprocher le trafic voyageurs des populations locales, en effet comment faire coexister sur une même voie (la voie existante actuelle) dans des conditions normales et avec des horaires respectés des TER et du fret qui selon les prévisions devrait s’accroitre considérablement et former des convois de plus en plus longs (de 750m à 900,1000mètres) susceptibles au moindre incident de bloquer tout trafic.

Le Bureau de l’ALGVMM s’est également interrogé sur le poids et la volonté de RFF auprès de la Commission MOBILITE 21 puisque dans les 85 pages du dossier il y a en tout et pour tout 11 lignes sur la Ligne Nouvelle Montpellier Perpignan.

Le Bureau de l’ALGVMM unanime a décidé

 d’une information aux populations de LA PALME, CAVES, FITOU, SALSES quand sera connu l’arbitrage du Premier Ministre

d’un courrier au Premier Ministre lui demandant pour les raisons évoquées plus haut de reclasser la Ligne Montpellier Perpignan dans les priorités1, de remettre en route le travail sur la MIXITE de la LIGNE et de son passage sur l’OPTION MEDIANE qui reprend le tracé préconisé dans le rapport QUERRIEN.

de demander au Premier Ministre dans le cas où  notre demande de reclassement en priorité 1 ne serait pas  entérinée de faire stopper les Etudes qui ont déjà coûté beaucoup d’argent à la Région et qui ont conduit RFF à n’envisager en voie mixte que l’Option Littorale inacceptable pour nos villages et leurs habitants, la continuation de ses études outre le fait qu’elles coûteraient encore énormément d’argent aux contribuables ne feraient qu’entériner à l’horizon 2030 la position de RFF contre l’OPTION MEDIANE MIXTE, de faire annuler les décisions des Préfectures de l’Aude et des Pyrénées Orientales ‘’gelant’’ les terrains situés dans les couloirs Littoral et Médiane.

02/03/2013

Assemblée générale ordinaire de NO PASARAM

DSC_0130 (Copier).JPG

L'assemblée générale de l’association NO PASARAN aura lieu le vendredi 8 mars 2013 à 18h30 à la salle polyvalente de FITOU. L’association NO PASARAN  se bat pour obtenir le tracé LGV le meilleur pour notre secteur.

A l’ordre du jour :

- Compte rendu moral et financier 2012 

- Elections complémentaires au conseil d'administration et au bureau 

- Adhésions 2013 

- Actions à venir 

Deux nouvelles communes ont rejoint l’association, il s’agit de la commune de Treilles et de celle de Roquefort des Corbières

Les membres du bureau vous espèrent nombreux à leur assemblée.

20/10/2012

Communiqué de presse de l'association No Passaram

manif du 8 octobre.jpg

Lors de la manifestation à Montpellier

Le comité de pilotage de la ligne nouvelle Montpellier/Perpignan (COPIL) s’est réuni à Montpellier lundi 8 octobre 2012. Le choix concernant les gares ainsi que celui concernant la mixité était à l’ordre du jour. Notre séquence 2, de Peyriac-de-Mer à Salses-le-château était impactée par le choix de la mixité fret/voyageurs.

Le COPIL a décidé « une poursuite de la mixité le plus loin possible entre Montpellier et Perpignan. En cas d’impossibilité au sud de Narbonne, une solution pourrait être le déplacement, à terme, de la ligne classique le long de l’autoroute A9. Ceci permettrait de faire face à une future augmentation du trafic et au risque de submersion lié au changement climatique ». Ces propos sont extraits du communiqué commun qu’ont signé le préfet de région et le président du conseil régional.

En clair, cela veut dire que rien n’a été arrêté pour notre séquence, que les options médiane et littorale sont toujours d’actualité! Si la mixité est possible sur toute la ligne, c’est l’option littorale qui sera retenue, si la mixité n’est pas possible, c’est sur l’option médiane que passerons les voyageurs en TGV, les marchandises utilisant la ligne actuelle.

Or, les études de RFF démontrent que la mixité est techniquement possible, même si les études de trafic permettent de dire qu’elle n’est pas obligatoire jusqu’en 2050. La « possibilité » n’est donc pas technique, mais financière et relève d’un choix politique.

Le risque, pour notre territoire est grand : si la mixité est retenue, tous les trains passeront dès 2020 sur l’option littorale, si la mixité n’est pas retenue, les voyageurs passeront sur l’option médiane dès 2020, le fret, à cette même période passera sur la ligne actuelle et, plus tard, une nouvelle ligne passant le long de l’autoroute A9 (option littorale) sera construite pour le fret. Notre territoire serait dans ce cas défiguré à la fois sur l’option médiane et sur l’option littorale.

La seule solution acceptable est celle du tunnel sur l’option médiane qui permettrait la mixité.

09:20 Publié dans associations, LGV | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : no passaram, lgv, fitou |  Facebook | | |  Imprimer | |

30/09/2012

Réunions publique LGV Montpellier Perpignan

Les réunions publiques d'information sur l'avancée du dossier de la ligne nouvelle Montpellier Perpignan auront  lieux le :

Lundi 1er octobre à 18h30 au foyer de Caves pour les habitants de Caves, Treilles

Mardi 2 octobre à 18H30 au foyer de Roquefort pour les habitants de Roquefort

Mercredi 3 octobre à 18h30 à la salle polyvalente de Fitou pour les habitants de Fitou

Jeudi 4 octobre à 18h30 au petit foyer de La Palme pour les habitants de La Palme 

Les habitants  qui ne pourraient assister à la réunion organisée dans leur commune, peuvent se rendre  dans un autre village. Vous y trouverez tout ce qui vous concerne. Ces réunions sont  les dernières  avant que le comité de pilotage se réunisse mi-octobre. Si nous voulons faire bouger les choses, c'est maintenant, pas demain. L’avenir et la beauté de nos villages en dépend.

 

 

 

14:24 Publié dans associations, LGV | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : lgv, algvmm, nopassaram |  Facebook | | |  Imprimer | |

14/09/2012

Réunion du collectif de la séquence 2 de la ligne nouvelle Montpellier-Perpignan

COLLECTIF photo.jpg

Dernièrement  s’est réuni à l’initiative des associations  No Pasaran et ALGVMM, le collectif élargi  aux vignerons, chasseurs, écologistes, mairies ….

Une vingtaine de représentants des forces vives a permis de débattre et surtout d’obtenir une réunion très constructive dans l’intérêt de tous.

La séance est ouverte par la Présidente de l’association  No Pasaran , qui précise le but de cette réunion : essayer de dégager un consensus entre tous les acteurs du territoire de la séquence 2 de la Ligne Nouvelle Montpellier Perpignan (Salses le Château-Peyriac de mer).Anita Jalabert, ayant participé à la réunion de coordination de Bézier, explique pour tous, que  No Pasaran  et  ALGVMM ont accepté de rejoindre la coordination inter associative qui s’organise pour représenter tous les territoires de Montpellier à Perpignan, afin d’être plus forts et plus représentatifs.

La coordination prévoit d’intervenir à tous les niveaux décisionnaires, jusqu’aux ministères pour obtenir satisfaction. Chaque territoire représenté expliquant sa particularité.

Cette coordination, a permis de déterminer les points communs à toutes les problématiques du terrain.

Le tracé de la voie littorale qui nous concerne, est le résultat de la demande du ministre d’obtenir une ligne capable d’accueillir des trains roulants à 350 Km/h et la mixité (fret-voyageurs). Pour atteindre la vitesse : l’axe des courbes est plus important, les virages plus larges : l’emprise au sol est plus conséquente ; la mixité interdit les pentes trop importantes.

La demande de réduction de la vitesse entre 200 et 250Km/h diminuera la facture de la ligne de 50%, permettra un tracé moins impactant sur le territoire entier : si la ligne est moins couteuse, les redevances devraient l’être aussi, ce qui est très important pour le fret.

Le trajet  Montpellier Perpignan durera 10mn de plus, cependant cette vitesse permettra une meilleure fluidité du trafic entre les trains voyageurs et fret.

L’assistance est d’accord avec ces observations : la voie littorale est refusée à l’unanimité. Chacun sait que la voie médiane telle que présentée par RFF ne pourra pas accepter le fret, il reste une seule solution : le tunnel.

Cette possibilité a été présentée à l’association  No Pasaran  lors de sa réunion avec RFF à Montpellier et lors de la réunion publique à La Palme le 02/07/2012. RFF met en avant le coût trop important de cette réalisation, cependant aucun chiffrage n’a été fait. Depuis la réunion de Montpellier (en avril) NO PASARAN demande la comparaison chiffrée des deux voies : celle du littoral et celle du tunnel, en vain.

Il est rappelé que le tunnel enlèverait une bonne partie du trafic fret sur Salses Le Château, épargnerait le dépôt d’explosif d’Opoul , éviterait de détruire les maisons sur Fitou, éviterait de détruire le vignoble sur les quatre communes traversées ainsi que les zones artisanales de Fitou, Caves et La Palme ; et enfin la réduction de la vitesse permettrait d’adapter le tracé pour que Roquefort des Corbières soit épargné.

La voie littorale comporte 6Km de tunnel double tube, faire un double tube sous la voie médiane représente 11,2 Km (mesure RFF, réunion publique).

Un peu plus de 5Km de tunnel et 100Km/h de moins permettraient à 12000 habitants de continuer à vivre et travailler dans l’environnement qu’ils ont choisi ou qui les a vus naître.

Il est décidé à l’unanimité des présents de demander l’étude par RFF du tunnel sous la voie médiane et la réduction de la vitesse entre 200 et 250 Km/h sur cette portion du tracé.

Pour faire valoir leurs arguments : il sera demandé un rendez-vous à Mr Bourquin Président de la Région Languedoc-Roussillon ainsi qu’à Mr Le Préfet de Région. 

Etaient présents :

Association  No Pasaran  : Bernard Maynadier, Nicole et Marc Boeltz, Pierrette Lepaumier, Robert Germain, Nathalie Berthuel-Arcival, Anita Jalabert 

 Association ALGVMM : Michel Vincent, Patrick Tarrius, Francis Auzeville, Freddy  Deschaux, Dany Ortuno, André Moulis, Jean Desmidt  

Europe Ecologie Les Verts : Mariette Gerber  

Fédération de chasse : Patrick Tarius 

ACCA Fitou : Bernard Hilaire 

ACCA Caves : Dany Ortuno

Excusés : André Sibaud, Louisette Lamilhau, Joël Castany, Jean-Jacques Lopez, l’ACCA de Salses.

30/06/2012

APPEL A MANIFESTER POUR UNE LGV MEDIANE MIXTE

plan LGV.jpg

AUX ADHERENTS de l’ASSOCIATION POUR UNE LGV MEDIANE MIXTE

et

 AUTRES CITOYENS des CORBIERES MARITIMES et des PO

 

RESEAU FERRE DE FRANCE ORGANISE DEUX REUNIONS IMPORTANTES

LUNDI 2 JUILLET 2012 à 10H à OPOUL, LUNDI 2 JUILLET 2012 à 18H30 à LA PALME

 

La réunion d’OPOUL à 10h00(Commission Consultative n° 5) doit réunir les élus des communes concernées par les Séquences 1 et 2 du futur tracé de la LGV c'est-à-dire de la frontière jusqu’à Peyriac de Mer, avec les Préfets des 2 Départements, les représentants des Agglos, les Députés, les Sénateurs etc  etc…..

IL EST DONC IMPORTANT QU’A CETTE OCCASION NOUS FASSIONS ENTENDRE NOTRE VOIX à TOUS et en PARTICULIER AUX POUVOIRS PUBLICS POUR REFUSER l’OPTION LITTORALE et EXIGER  l’OPTION MEDIANE. 

 Il nous faut IMPOSER notre refus de solutions qui tueraient nos Villages, notre Vignoble, notre Economie, mais aussi notre refus de solutions à court terme (NON MIXITE de RIVESALTES à NARBONNE) qui compte tenu de l’INELUCTABILITE du développement très très important du Fret (Etudes de RFF) s’avèreraient incohérentes dans un premier temps et désastreuses pour l’avenir. 

Aujourd’hui on sait que ce n’est plus une LIGNE à GRANDE VITESSE 2 voies, mais une 2 fois deux 2 voies qui va traverser nos communes à laquelle il faudra rajouter une ligne classique puisque la ligne actuelle sur la partie qui passe sur les étangs est condamnées à terme (Etudes de RFF).

La réunion de LA PALME à 18h30 est  une Réunion Publique d’Information de RFF où ce qui aura été dit le matin à OPOUL  aux Elus et Pouvoirs Publics sera expliqué aux populations concernées qui auront la possibilité de s’exprimer.

TOUT DEMONTRE AUJOURD’HUI QUE CE QUE NOUS REFUSONS DEPUIS LE DEBUT: l’OPTION LITTORALE

TOUT DEMONTRE AUJOURD’HUI QUE CE QUE NOUS EXIGEONS DEPUIS LE DEBUT: l’OPTION MEDIANE

Tout DEMONTRE AUJOURD’HUI QUE CE QUE NOUS DEMANDONS DEPUIS LE DEBUT : La MIXITE TOTALE DE LA LIGNE (pour libérer l’A9 et l’ancienne RN9) 

EST NON SEULEMENT JUSTE MAIS VITAL POUR NOS COMMUNES et NOS CONCITOYENS.

MAIS IL NE SUFFIT PAS D’AVOIR RAISON POUR GAGNER, IL FAUT L’IMPOSER !!!

POUR NOS VILLAGES, POUR NOTRE VITICULTURE, POUR NOTRE ECONOMIE, POUR NOTRE TOURISME, POUR NOUS TOUS

VENEZ MANIFESTER à OPOUL à 9H30

VENEZ NOMBREUX à la REUNION PUBLIQUE à la Salle des Fêtes de LA PALME à 18h30.

 

DSCF4357.JPG

La LGV littorale passerait là